La main de Dieu touche les Rosiens.

Je sais, je sais encore un titre fumeux. Non, mais, vous pouvez me croire, c’est (presque) du sérieux.

Permettez que je conserve une once de crédibilité :

Une île volcanique dans l’océan Indien, des volcans toujours actifs, une côte aux vents : La Réunion, me direz – vous ? J’opine du chef.

Le flanc Nord du Piton de la Fournaise, la rivière de l’Est, une forêt primaire, de la canne à sucre, des champs de vanille, et une dévastatrice coulée de lave en 1977 : Sainte – Rose, allez – vous suggérer ? Je m’incline …

sainte rose

En 1977, le Piton se réveille à nouveau, la lave qui coule atteint les 1 000 degrés, elle emporte de nombreuses maisons, une partie des infrastructures subit des dommages irréparables. La roche en fusion poursuit sa course folle jusqu’à l’église et en obstrue l’entrée jusqu’au tiers. « Miraculeusement » selon certains Sainte – Rosiens, le magma en fusion s’arrête net :

Sainte Rose, entrée de l'église.

L’église est épargnée par la lave et l’incendie. Pour y entrer, on emprunte un escalier, construit sur un court chemin déblayé de la lave, en revanche celle – ci occupe toute la façade l’église sur une hauteur d’un mètre cinquante environ.

Sainte Rose, entrée de l'église.

Pour admirer des paysages où le basalte règne en maitre, empruntez le sentier littoral, vous marcherez sur des roches volcaniques refroidies :

sentier littoral.

En y réfléchissant deux secondes, le titre de ce billet n’était pas si fumeux que ça …. Sans commentaire, je rentre au clapier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s