Que cet ardent sanglot qui roule d’âge en âge. Delacroix – Baudelaire.

La guerre d’indépendance de la Grèce débute en 1821, c’est ce qu’on appelle communément un conflit romantique car cette guerre a mobilisé les passions d’une jeunesse dite perdue où Lord Byron (ce n’est le seul) fait figure de héros.

Delacroix. Les massacres de Scio, 1824, Louvre.
Delacroix. Les massacres de Scio, 1824, Louvre.

Ce tableau Scène des massacres de Scio, familles grecques attendant la mort ou l’esclavage est exposé au Salon de 1824. A la fin du Salon, c’est l’Etat qui acquiert l’œuvre. Baudelaire marque la toile de ce poème :

Delacroix, lac de sang hanté des mauvais anges,

Ombragé par un bois de sapin toujours vert,

Où , sous un ciel chagrin, des fanfares étranges

Passent, comme un soupir étouffé de Weber ;

Ces malédictions, ces blasphèmes, ces plaintes,

Ces extases, ces cris, ces pleurs, ces Te Deum,

Sont un écho redit par mille labyrinthes ;

C’est pour les cœurs mortels un divin opium !

C’est un cri répété par mille sentinelles,

Un ordre renvoyé par mille porte-voix ;

C’est un phare allumé par mille citadelles,

Un appel de chausseurs perdus dans les grands bois !

Car c’est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage

Que nous puissions donner de notre dignité

Que cet ardent sanglot qui roule d’âge en âge

Et vient mourir au bord de votre éternité !

Baudelaire et Delacroix ce n’est pas la dernière fois que leurs chemins se croisent.

Un blog qui lie peinture et poésie : Mabulle.com.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s