La poule picore à La Réunion.

Evidemment, la poule n’affiche pas le menu complet de la gastronomie réunionnaise, elle en serait bien incapable, vous trouverez ici quelques adresses ou souvenirs gustatifs d’un voyage effectué  l’automne dernier..

Afin de mieux trouver son auberge, voici une table d’orientation des plus utiles :

Et quelques cartes des meilleurs restaurants.

La Réunion, adresses et cartes.
La Réunion, adresses et cartes.

On pourrait commencer par une vraie découverte, le bichique avec un arrêt au restaurant « Le Beau Vallon »

Bichiques dans son plat.
Bichiques dans son plat.

Les bichiques sont des alevins de poissons d’eau douce qui naissent en mer, les bichiques doivent se regrouper pour entamer leur remontée vers l’eau douce.

Le bichique est un précieux met de la cuisine réunionnaise, on le trouve surtout sur la côte Est. Pour le déguster, je vous invite à vous rendre à la frontière de Bras – Panon et de Saint Benoît sur les berges de la rivière des Roches, un haut lieu de la pêche artisanale. Certains pêcheurs possèdent un canal à bichique, il est  couramment délimité par des sacs de sable et des galets. La largeur est fixée à 3.50 m mais la longueur est variable. Les fortes pluies exigent un entretien constant du canal.

Canal à bichique.
Canal à bichique.

C’est dans ces goulets, que les pêcheurs prennent les bichiques. L’important est de savoir que ce sont des alevins de poissons d’eau douce qui naissent en pleine mer, ils se regroupent (au moment des nouvelles lunes) et remontent vers l’eau douce ; là les attendent les vouves : les nasses en forme de cône qui piègent le poisson. Les nasses sont (quelques fois) en fibres végétales constituées de vacoa tressé.

Vous poursuivez votre route vers le sud jusqu’à Saint Philippe, vous prenez la direction du Baril les hauts et arrêtez vous au Pinpin d’Amour chez Marie Claude. L’accueil est chaleureux, les maîtres des lieux sont au petit soin pour leur hôtes : votre soirée s’ouvrira par la dégustation d’un divin rhum arrangé et on vous racontera l’histoire du pinpin. La table et chambres d’hôtes le Pinpin d’Amour a une histoire a racontée. Elle propose aux visiteurs de déguster un bien étrange fruit : le pinpin. Pour ceux qui se promènent le long des côtes déchiquetées de Saint-Philippe, il est impossible de ne pas voir ces boules qui pendent des arbres. Le pinpin est en effet le fruit des vacoas (pandanus utilis borry), dont les silhouettes squelettiques, accrochées au sol de lave noire, semblent défier les embruns de l’océan. « Nous ne pouvons pas planter de carottes ici, ni de navet, dit Louis Damour à ses invités, il y a à peine 10 cm de terre sur la roche volcanique. » Soucieux de préserver l’environnement naturel de Saint-Philippe et d’utiliser ses trésors tout en maintenant une harmonie , Louis Damour se bat depuis 1987 pour que le pinpin et le vacoa trouve leur place dans l’agriculture de sa commune et dans la gastronomie réunionnaise (pinpindamour.com).

Arbre à pinpin.
Arbre à pinpin.

Le menu différent tous les soirs surprendra vos papilles et vos narines. Voici quelques exemples : du pinpin au thon, suivi d’un curry d’agneau qu’accompagne un lard boucanier, un fromage blanc, beignets de songe et une confiture au pinpin pour clore le dîner.Vous pouvez aussi débuter par une salade de palmiste et son pinpin, puis se régaler d’un morceau de cerf et/ou de poisson, de crevettes baba figue et terminer par une glace à la vanille.

A Bourg Murat ; sur la route des volcans, dans le Restaurant le Panoramic vous pouvez manger de délicieuses crevettes au chouchou.

Poursuivant la route vers le littoral touristique de La Réunion : Saint Gilles les Bains (c’est un peu bronze cul, beaucoup de monde et quelques fois des prix qui flambent)

Preuve par l’image :

Saint Gilles
Saint Gilles

L’hôtelière du Saint Michel ne vous réservera peut – être un accueil des plus chaleureux, cela peut même devenir ambiance banquise, mais c’est pourtant ici que le chef vous préparera les meilleurs makis de toute La Réunion, de plus, vous dinerez au bord de la piscine dans un endroit superbe.

Si vous voulez plus typique, je vous conseille de vous rendre au DCP (j’ai oublié la signification de l’acronyme) et demander à déguster de légine.

Si vous voulez vous offrir un petit plaisir, retenez un lieu : Boucan – Canot ; offrez à votre palais un tartare d’espadon et sa crème d’asperges, et commandez (à nouveau) de légine.

Il est maintenant temps de boucler le tour et de revenir à Saint Denis, là vous pouvez vous rendre chez Piat. Je n’ai pas grand-chose à dire : c’est comme un restaurant métropolitain de bonne tenue (pas gastronomique comme l’affirme la carte du lieu), mais en beaucoup plus cher…

Par contre, une adresse d’hôtel à connaitre, à retenir  Le Juliette Dodu . Vous apprendrez qui était la Dodu, vous passerez une nuit dans un endroit de rêve et vous dégusterez une magnifique petit – déjeuner :

Le Juliette Dodu. Saint Denis de la Réunion.
Le Juliette Dodu. Saint Denis de la Réunion.

S’il vous reste un temps de temps, partez flâner vers les marchés dionysiens : le grand et le petit marchés, on y trouve de la vanille (quand on s’est cassé le nez sur la porte de la coop vanille à Bras – Panon) et on se laisse embarquer par ce lieu insolite (pour une face de navet comme moi, bien entendu)

Marché de Saint Denis de la Réunion.
Marché de Saint Denis de la Réunion.
Marché de saint Denis.
Marché de saint Denis.

J’ai acheté un truc bizarre, des espèces de boules blanches vendues par une charmante dame : cette dernière m’a fait l’article de manière étonnante, ces boules blanches peuvent s’acheter par paire (la boule seule est peu efficace! ), il s’agit d’une terre blanche magique de Maurice (et moi je l’ai crue) qui peut laver le linge, mais fait aussi office d’aspirine, peut (forcément) rendre fertile ou féconde. La dame m’a dit : « ça soigne tout! Même ton slip », cet arguent massue a vaincu ma résistance.

Etre oreille, novice, avoir une allure qui invite à l’arnaque, se faire mener en bateau et en éprouver un certain contentement : c’est le luxe de l’imbécile heureux.

Mots-clefs : Cuisine Restaurants Gastronomie, La Réunion

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s