Cancale, le Grouin et ta mère

 

De toute façon il fait toujours beau … parce que c’est là, parce que c’est bleu, parce que c’est ouvert et en même temps cette ouverture invite à l’introspection.

Nous voilà encore sur le fameux GR34 qui parcourt la Bretagne partant du Mont Saint Michel passant par les Côtes d’Armor, le Finistère finit dans le Morbihan.

Le mont Saint Michel vu de Cancale.
Le mont Saint Michel vu de Cancale.

Seule une minuscule portion retient aujourd’hui mon attention, celle qui joint Cancale à la pointe du Grouin, nom particulièrement laid pour un paysage singulièrement sublime … Pourtant en observant le parcours littoral je parviens à comprendre l’origine de cette toponymie : le liseré côtier fait penser (mais de très loin) à une espèce de pif mal orienté, de gros nez, Rostand pourrait même s’exclamer « c’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! » (Il faut bien placer ses maigres lettres …).

Face à vous l’île des Landes, réserve ornithologique. En toute saison, les couleurs sont magnifiques.

Pour les gros fainéants (club auquel tout le monde est affilié un jour ou l’autre), je vous conseille de poser vos chevaux avant Cancale, ou bien chanceux vous pouvez tenter le sort et garer votre calèche à l’orée du village. Et là, si vous aimez votre prochain, vous gouterez les délices et les charmes de la promenade familiale et dominicale (je viens de commettre un pléonasme), si en revanche, vous souffrez de bouffées misanthropes (club auquel tout le monde est affilié un jour ou l’autre), cela sera insupportable : il faudra donc faire abstraction de tout : les restau pièges à gogo collés les uns aux autres proposant à des tarifs jouant crescendo les mêmes menus couleurs locales (huîtres hors de prix ou crêpes apportant les calories nécessaires à une semaine en steppe mongole) ; les poucettes ; les motards ; les commentaires à la c….(«Il fait toujours beau en Bretagne »). Mais, même le dimanche, il y a toujours un vieux et une vieille qui regardent la mer, suivez leur regard pour prendre le large.

Dites vous aussi, que vous vous trouvez dans un lieu inspirant :

Les ramasseuses d'huîtres à Cancale.
Les ramasseuses d'huîtres à Cancale.

John Singer Sargent peint en 1877, les ramasseuses d’huîtres de Cancale. J’aime cette toile à marée basse, ce groupe de femmes qui se dirige vers la mer, ce jeune enfant gardé à l’œil par sa grand-mère, se regarde dans le sable, ses orteils s’enfoncent dans les grains de silice. On sent ici l’âpreté du quotidien noyé dans une lumière azurée … Je ne sais pas si l’exceptionnelle lumière rendue pat J. Singer Sargent rendaient la vie des Cancalais moins rugueuse …

Avant de reprendre la voiture, arrêtez-vous chez Mazo (37, quai Kennedy) : the place to be pour les huîtres, les tourteaux, les araignées. C’est bon c’est frais, et ça se fout pas du chaland.

 

Publicités

5 thoughts on “Cancale, le Grouin et ta mère

  1. J ‘y étais en Aout de cette année, en fait ma maman est de ST MALO, mes parents avaient donc un pied à terre, heu à mer la bas, et donc depuis ma naissance ce qui fait quelques temps, je vais dans le coin, alors le rocher de Cancale, oui je connais, et la pointe du Grouin c’est un peu inevitable, c’est la visite pour les touristes , la bas il y a des dauphins, par contre oui les huitres de Cancale sont renommées et du coup tout les restau sont hyper onereux je trouve, donc moi, je me fais mes galettes et mes crepes , lol, bon sinon il faut y aller et faire la balade tout le long de la corniche il y a une superbe promenade enfin randonnée si on fait tout le circuit, et là c’est magnifique on voit la baie du mont st michel, on voit meme le mont dol, c’est la que st michel terrassa le dragon et d’un bon en battant sauta du mon dol au mont st michel, il faut aller sur le mont dol pour comprendre, on y voit encore la patte du diable, bon legende
    sinon, oui difficile de se garer l’eté, mais un truc, moi je vais tout en haut, et je descend a pied,
    sinon ensuite prendre direction oui la pointe du grouin, reserve d’oiseaux, et sinon, toute la cote est faite de pointe tres jolie, la mer la bas, est merveille ! elle est verte d’ou son nom cote d’emeraude, oui et la bas, cela sent vraiment la mer, le sel, c’est à st malo aussi qu’il y a les plus grandes marées, alors vite vite, de la pointe du grouin regagner la cité corsaire par la cote, et stoppé de temps en temps il y a de beaux point de vue, et des plages non surveillées mais tres sympa, et vous pouvez voir aussi la maison de Léo Férré, et puis bon je vais arreter là car je vais monopoliser le billet sinon,
    je crois qu’il faut que l’on m’ote le clavier dès que je vois le mot ILE ET VILAINE

    bonne soirée, et d’abord, il fait tres beau en bretagne, la bas faut dire que 18 degres c’est la canicule c’est vrai

    je rajoute, que la bretagne a un ciel toujours exceptionnel, des nuages bas, selon le temps, il y a des clairs obscur, des couchers de soleil des vues toujours changeante, bon stop achevez moi !

    1. Pour les huitres, allez chez Mazo, il ne vous restera plus qu’à les ouvrir ensuite, elles sont d’un qualité exceptionnelle. Je partage votre enthousiasme pour les cieux, les couleurs marines, l’odeur du sel et de l’iode, pour protéger ce coin de paradis je dis qu’il fait toujours un temps de chien : mauvaise foi caractérisée mais ça n’a jamais cessé de m’amuser.

  2. vous avez raison il fait pas beau en bretagne et le ciel risque de vous tomber sur la tête, en plus, la cornemuse cela casse les oreilles, sans parler de la danse en rond, aie aie les petits doigts, mais quelle manie !!!!!!! et pis la mer, elle sait pas ce qu’elle veut, elle monte , elle descend, pffff, un calvaire pour se baigner, ya des algues, des crabes et elle est froide !!!!!!!!!! non non faut pas y aller surtout pas, sans parler du vent, et de la pluie le crachin, pffff, c’est de quoi avoir la maladie, dame oui !
    heu, maintenant je parle tout bas, vous pensez que ca va marcher ? qu’on va réduire les vacanciers ? la prochaine fois je dirai des choses plus agressives, sinon, toujours entre nous, voici un lien, vous allez appreciez j’en suis certaine, un diaporama d’un bistrot breton avec du patois breton et une vue panoramique que vous pouvez gerer, c’est trop trop bien, regardez, bon maintenant j’arrete de vous ennuyer, bonne vision, kenavo, jva m’leveu et jva m’coucheu disait ma mémé

    http://www.panoramic-360.info/flash/taverne.htm

    1. Merci pour le lien, j’ai adoré, un peu grossièrement vous n’avez qu’à dire qu’en Bretagne il pleut que sur les cons et les indigènes ont toujours les cheveux secs et maitrisent mal la langue de France, si avec ça, ça ne marche pas ….. il faudra essayer l’excès inverse : la Bretagne la patrie des cagoles et des kéké!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s