Le maître des Cassoni Campana. Ariane à Naxos. Ariane et Bacchus.

Nous voici parvenus au dernier acte de cette histoire. Grâce à Ariane, Thésée réussit à sortir du labyrinthe construit par Dédale, un parcours plus redoutable encore que l’affrontement direct avec le monstre qui y vivait, le Minotaure.

Le maître des Cassoni Campana. Ariane à Naxos.
Le maître des Cassoni Campana. Ariane à Naxos.

Thésée quitte l’île de Minos accompagnée d’Ariane et de Phèdre. Je ne sais pas ce qui se passe sur le bateau mais l’équipage débarque à Naxos : Ariane est abandonnée et à gauche on voit le nouveau couple Phèdre et Thésée rejoindre leur bateau qui a gardé sa voile noire.

Que se passe t-il maintenant pour Ariane ? Ariane seule, abandonnée, trahie rencontre Bacchus (ou Dionysos). Voici comment celui qui nous intéresse, le maître des Cassoni Campana, met en scène cette rencontre. Nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer Dionysos (« né deux fois ») conçu par Zeus et Sémélé et né de la cuisse de Jupiter, il devra échapper à l’ire d’Héra. Adulte, il découvre l’usage de la vigne, il est le dieu du vin de l’inspiration : dans l’Antiquité il était fêté au cours de grandes processions où défilaient les génies de la terre et de la fécondité : les processions bacchiques ou bacchanales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ariane abandonnée par Thésée est consolée par Dionysos qui  arrive sur un char suivi d’un cortège composé de buveurs, de faunes, de faunillons, de bacchantes et de musiciens. Le char sur lequel trône un Dionysos nu et gras est décoré de pampres, le dieu est couronné de feuilles de vigne et tient un thyrse recouvert de lierre. Il est tiré par un fantastique attelage de chevaux à tête de serpent. La joyeuse troupe se déplace au rythme d’une musique entrainante : les instruments à vent et à percussion sont là pour accroître l’effet de l’ivresse. On reconnait un tambour de basque à sonnailles et une salpinx recourbée.

On trouve ici tous les attributs végétaux de Dionysos : le pampre, la pomme de pin qui exprime la pérennité de la vie végétale.

C’est Ovide qui nous raconte les amours d’Ariane et du dieu :

Cependant le dieu, sur son char, couronné de raisins, lâchait les rênes dorées aux tigres qui le traînaient. La jeune fille perdit tout à la fois les couleurs, le souvenir de Thésée, et la voix. Trois fois elle voulut fuir, trois fois la frayeur la retint. Elle frissonna, comme tremble l’épi stérile agité par le vent, comme tremble le roseau léger dans l’humide marais. Le dieu lui dit : « Je viens pour te vouer un amour plus fidèle ; cesse de craindre ; c’est Bacchus qui sera ton époux, fille de Gnosse. Comme présent je te donne le ciel ; au ciel tu seras un astre que l’on contemple ; souvent le vaisseau indécis se dirigera sur la Couronne de la Crétoise ». Il dit et, de peur que les tigres n’effraient Ariane, saute de son char (la trace de ses pas s’imprime sur le sol) ; il la serre contre sa poitrine et l’enlève (en effet elle n’aurait pu résister) ; est-il rien de difficile à la puissance d’un dieu ? Les uns chantent « Hyménée », d’autres crient « Evius, Evohé ». C’est ainsi que sur la couche sacrée s’unissent la jeune épouse et le dieu.

Ovide, Art d’aimer, I, 547-562.

Pendant qu’Ariane s’en donne à cœur joie à Naxos, Thésée et Phèdre partent vers Athènes. Vous connaissez la suite : Egée, le père de Thésée voyant la voile noire hissée croit son fils mort, il se jette du haut des murs de la ville et se noie dans la mer qui porte depuis son nom.

La rencontre d’Ariane et de Bacchus – Dionysos a souvent été mise en scène, voici quelques exemples parmi les plus célèbres.

Sebastino Ricci, Bacchus et Ariane, 1700-1710.
Sebastino Ricci, Bacchus et Ariane, 1700-1710. Source
Titien, Bacchus et Ariane, 1520-1523, National Gallery, Londres.
Titien, Bacchus et Ariane, 1520-1523, National Gallery, Londres.

Titien a une quarantaine d’année quand il peint cette huile destiné au studiolo d’Alphonse d’Este qui voulait créer dans son château de Ferrare une galerie habillée de tableaux antiques. En lisant le guide de la National Gallery, on apprend que le commanditaire aurait probablement fourni les poèmes de Catulle et d’Ovide, pour en savoir plus, vous pouvez lire cet exposé : Ariane et Bacchus.

Chez Titien, le char de Bacchus est tiré par des guépards, il ouvre la voie à un cortège se déplaçant au rythme des cymbales et des tambours où l’on rencontre des ménades et des satyres.

Le magnifique Bacchus sort de son char comme s’il volait et regarde Ariane, Ariane et Bacchus animés d’un même mouvement se détachent sur un fond bleu outremer.

Tiziano Vecellio, La Bacchanale à Andros, 1523-1525. Huile sur toile. 175 x 193 cm. Musée du Prado, Madrid.
Tiziano Vecellio, La Bacchanale à Andros, 1523-1525. Huile sur toile. 175 x 193 cm. Musée du Prado, Madrid.
Rubens Peter Paul (1592-1640)  Bacchanale et Ariane endormie (d'après Titien) Huile sur toile,  200 x 215 cm. 1628 Stockholm, Musée National.
Rubens Peter Paul (1592-1640) Bacchanale et Ariane endormie (d’après Titien) Huile sur toile, 200 x 215 cm. 1628 Stockholm, Musée National.
Natoire Charles Joseph (1700-1777), Bacchus et Ariane, 1743. Château de Versailles.
Natoire Charles Joseph (1700-1777), Bacchus et Ariane, 1743. Château de Versailles.
Van Mieris Willem, le Jeune (1662-1747). Bacchus et Ariane. 1730, Musée des Beaux Arts de Valenciennes.
Van Mieris Willem, le Jeune (1662-1747). Bacchus et Ariane. 1730, Musée des Beaux Arts de Valenciennes.
Van Everdingen Allaert (1621-1675). Bacchus et Ariane à Naxos, 1660. Allemagne, Dresde.
Van Everdingen Allaert (1621-1675). Bacchus et Ariane à Naxos, 1660. Allemagne, Dresde.

Je ne peux m’empêcher de clore ce cycle par cette formule lapidaire qui servira de morale à l’histoire : quand on se fait larguer sur une île par un merdeux qui se la joue en armure, se dire que le bon coup est à venir

Verre à pied à décor gravé. Le char de Bacchus et Ariane.
Verre à pied à décor gravé. Le char de Bacchus et Ariane.

 

Advertisements

2 thoughts on “Le maître des Cassoni Campana. Ariane à Naxos. Ariane et Bacchus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s