Comprendre la Révolution et l’absence de « lieux du politique » aujourd’hui.

Pour un nouveau Journal officiel.

Voilà un entretien passionnant avec Sophie Wahnich, éminente spécialiste de la Révolution française. Elle répond ici à la question de savoir s’il y a encore un peu de politique quelque part? et de savoir si nous sommes aujourd’hui des êtres citoyens ou des spectateurs?

Bonne écoute.

 

Publicités

2 thoughts on “Comprendre la Révolution et l’absence de « lieux du politique » aujourd’hui.

  1. Tout est relatif si l’on considère qu’ avec les réseaux sociaux, les possibilités d’expression se sont largement ouvertes et facilitent le multimédia pour tous à coût réduit. Un avantage c’est qu’elle doit permettre une expression plus raisonnée et moins violente que dans des lieux publics et d’autre part permettre d’élaborer des synthèses et exposer des cas particuliers particulièrement critiques à traiter par les politiques. Paradoxalement les politiques restent dans leurs bulles et ne tirent pas partis de la panoplie des services du net pour interroger le peuple sur les sujets importants. Les réseaux sociaux ont aussi des désagréments comme d’être pollué par des pubs non sollicités à caractère non éthique et média privilégié pour les sites à caractère licencieux qui ternissent l’image de la femme (site de rencontres pour adulte sur facebook). On nous propose aussi par exemple de payer pour ne plus recevoir de pub sur son site WordPress. Par contre il n’est pas prévu de rémunérer les auteurs de publication. Facebook fait aussi des enquêtes pour savoir si on est d’accord avec les opinions publiés par nos amis ou des sites de presse. Etrange non ? Donc si les politiques sont dépassés, les grands google du net semblent de plus en plus outillés pour connaître l’opinion de la population et danger de la manipuler.

    1. Merci pour votre commentaire, pour ma part je ne pense pas que tout soit relatif et ce quel que soit le domaine, à ce titre un sondage ne reflète pas une opinion argumenté mais tente maladroitement de renifler quelques humeurs. L’invention de l’expression « réseaux sociaux » est par contre un vrai coup de génie : je crois que ce qui me fascine le plus c’est sa puissance cynique. En tous les cas merci pour votre blog et aussi d’avoir laissé ce commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s