Paris, viaducs et prairies dans une ville globale.

C’est incontrôlable, involontaire donc irresponsable : une promenade dans Paris ? Youpi, quelle chance, quel luxe, mais je ne peux me retenir avant de prendre le sac à dos urbain (donc tout petit), d’aller faire un tour sur airparif ! Et quand je souffre d’un accès de paresse socialement injustifiable je me sers d’airparif pour mettre en garde ceux et celles qui veulent m’y conduire dans leur pérégrination urbaine, usant d’arguments trempés dans la pire des  mauvaises fois :

C’est pollué  et mauvais pour les enfants.

C’est trop pollué, c’est mauvais pour la santé.

C’est très pollué, ne viens pas pleurer quand il faut payer des séances de kiné respiratoires,  et tu penses au diamètre du trou dans la couche d’ozone …. 

et là, souvent je sèche. Je sèche d’autant plus que samedi dernier airparif affichait ça :

samedi 07 juin 2014
samedi 07 juin 2014
qualité de l'air 07 juin 2014
qualité de l’air 07 juin 2014

La promenade plantée c’est quand même extraordinaire, fameuse coulée verte, maintenant rebaptisée : coulée verte René Dumont, tout le monde le connait, pour moi c’était le Monsieur avec un sous-pull rouge, pour d’autres le fondateur de l’écologie politique. Une petite vidéo pour faire connaissance : René Dumont.

La Coulée Verte a été créée à partir de 1988, elle s’étend sur 4.5 km au total, comprend un peu moins de 4 hectares et 4 jardins adjacents : j’entends d’ici les rires sarcastiques de ceux d’entre vous vivant au grand air. Ce n’est pas (trop) humiliant alors je continue. Mais, savoir que Paris qui appartient au club très très fermé des villes globales telles que les a définies Saskia Sassen  et qui met en place une politique innovante d’espaces verts est à saluer.

Pour les Parisiens et surtout pour ceux qui vivent à l’Est de la capitale mais à l’intérieur du périph’ tout de même (et oui, nous sommes peu aventuriers et aventureux), ce n’est pas compliqué de rejoindre la promenade c’est entre Bastille et gare de Lyon : munis du plan ou en flânant vous choisissez l’escalier qui vous plait et vous voilà embarqués sur le viaduc.

Le plan d'accès de la coulée verte
Le plan d’accès de la coulée verte

Ce qui est fascinant pour la promeneuse que je suis c’est la diversité des types de logements que vous pouvez observer à partir du viaduc qui vous place presque à la cime des arbres, voici quelques vues :

Pour finir et rester dans la cohérence du titre annonçant les fameuses prairies urbaines, passez le square Péguy (rue Rottembourg) et allez vous promener vers le secteur de l’ancienne ceinture ferroviaire et découvrez le sentier nature, asseyez-vous sur un banc et là, à ce moment précis vous ne vous sentez plus dans une des villes les plus puissantes du monde mais quelque part paisiblement dans un endroit réservé et préservé :

 

C’est peut-être là, le paradoxe des villes mondiales : en leur sein elles vous offrent la possibilité d’y échapper sur un banc ou une barre qu’elles mettent à votre disposition :

Paris. La coulée verte, le viaduc. Juin 2014.
Paris. La coulée verte, le viaduc. Juin 2014.
Publicités

2 thoughts on “Paris, viaducs et prairies dans une ville globale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s