Le Fort Saint-André. Villeneuve-lez-Avignon.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour clore la semaine, je vous propose une petite sortie vers Avignon loin des terres occidentales qui me sont plus familières. C’est beau, c’est vrai, c’est un bain de lumière, mais p…. quel vent !!! On se pèle, le vent m’a glacé les os. J’arrête les jérémiades, je ne fais pas ce billet pour geindre. Mais pour partir à Villeneuve-lez Avignon quand les amandiers sont en fleurs.

Les amandiers à Villeneuve-lez-Avignon.
Les amandiers à Villeneuve-lez-Avignon.

Nous voici donc à Villeneuve-lez Avignon, pour vous situer, cette ville fortifiée fait face à Avignon, le Rhône fait office de frontière, souvent dangereux, houleux, infranchissable avant d’être domestiqué par des barrages et des retenues. Le fort remplit un rôle stratégique et il est aussi un symbole du pouvoir royal, l’ouvrage pensé par Philippe le Bel à la fin du XIIIème siècle il est achevé sous Jean le Bon vers 1360. Pourquoi me direz-vous ? Simplement parce que le Rhône trace la frontière entre le royaume de France et l’Empire, il coule furieusement au pied du rocher car le lit rhodanien se n’est pas encore déplacé. Le fort surveille donc la navigation et assure la protection du pays, à ce titre il accueille une garnison permanente.

Entrée du fort saint andré.
Entrée du fort saint andré.

Les papes s’installent à Avignon en 1316, l’importance du fort est redoublée : les rois de France surveillent de ce fort cette Provence qui n’est pas encore rattaché au royaume. Il faut attendre Le 11 décembre 1481 quand Charles du Maine comte de Provence et de Forcalquier, meurt sans héritiers directs et lègue ses comtés à Louis XI, roi de France.

Toutefois Avignon et le comtat Venaissin sont des possessions papales jusqu’en 1791.

Les tours jumelles.
Les tours jumelles.

On y entre par les tours Jumelles, c’est le seul accès au Fort.  Leurs terrasses offrent des vues panoramiques que les envions, elles sont aussi la jonction du chemin de ronde qui court sur l’ensemble des murs d’enceinte.

Vue sur la terrasse des tours jumelles.
Vue sur la terrasse des tours jumelles.

Le mur d’enceinte est long de 750 mètres, d’une largeur de 2.20 mètre il se développe à partir des tours Jumelles  il rejoint la tour des Masques puis la tour de la Roquette. Au départ il y a un double système de défense : des archères au niveau du sol et des archères sur les merlons qui protègent le chemin de ronde. Ce système disparaît  au profit de simples courtines avec archères.

Murs d'enceinte.
Murs d'enceinte.

A l’intérieur de l’enceinte s’ouvre un espace de 3 hectares qui abritent la garnison, une abbaye et la Chapelle Sainte Casarie qui prenait place au centre d’un habitat dense ; l’impression n’est plus la même maintenant. ND de Belvézet est une petite église romane dans laquelle vous pouvez entrer.

Eglise ND du Belvezet.
Eglise ND du Belvezet.

C’est ce que j’ai fait, le mistral soufflait et j’écoutais avec attention le chant du vent, j’admirais le petit autel et les murs dénudés. Mon regard s’est porté sur la voute en berceau et a été attiré par la lumière jaillissante, je crois que c’est à ce moment que j’ai tordu mon talon entre deux pierres ajourées …

Même pas mal et de toute façon je n’éprouve aucune honte ….

Fort saint andré : vue sur l'abbaye.
Fort saint andré : vue sur l'abbaye.

Le Fort Saint-André a été occupé par les militaires jusqu’au XVIIIème siècle, c’était aussi un fort habité par une population civile : les derniers habitants ont qui les lieux vers 1920.

Voute de la salle du Viguier.
Voute de la salle du Viguier.
Publicités

La poule à des Elne dans le cloître

Ami du jeu de mots foireux, adepte du calembour pathétique, aficionado d’honteuses billevesées, abonné à la vanne pourrie, tu viens de trouver une accueillante auberge ; car, si tu as poussé la porte de cette taverne cela ne relève pas d’une erreur d’orientation mais d’un acte conscient et réfléchi. Comme la poule, le ridicule des titres ne t effraie pas, voire, tu aurais tendance à émettre dans le huis clos de ta conscience que le saugrenu est une bonne accroche pour choper le chaland.

Elne Chevet de la cathédrale
Elne Chevet de la cathédrale

Elne dans les Pyrénées Orientales, ce n’est pas très loin de Canet Plage ou de saint Cyprien Plage, là où il y beaucoup de monde, abrite un des plus beaux  cloîtres romans des terres catalanes. Ici on est loin des foules en tong et maillot, pour ceux qui aiment le calme et la lumière : franchir la grande façade romane. G. Duby dit qu’ « une église romane est une équation  en même temps qu’une fugue et qu’une transposition de l’ordre cosmique » (L’Europe au Moyen Age), c’est en ces lieux que l’on peut véritablement comprendre et intégralement ressentir l’expression de l’historien.

Je vous invite à vous diriger vers le cloître, baigné par une lumière auguste.

Cloître d'Elne
Cloître d'Elne

Le cloître qui servait de promenade aux chanoines forme un quadrilatère et dessert différentes salles (notamment la salle capitulaire).

Cloître d'Elne vue d'une galerie
Cloître d'Elne vue d'une galerie

Ce qui frappe ici, c’est la beauté des galeries et les décors exceptionnels des chapiteaux et les « histoires » qu’ils nous racontent.

Cloître d'Elne. Chapiteaux
Cloître d'Elne. Chapiteaux

C’est une déferlante d’animaux réels, imaginaires, domestiques, familiers, étranges : des griffons à tête  de lion, des bouquetins, des aigles, des sirènes, des paons affrontés qui sont plus courants  dans les décors orientaux :

Cloître d'Elne. Paons sur chapiteau.
Cloître d'Elne. Paons sur chapiteau.

On admire aussi de nombreuses scènes tirées de l’ancien Testament ou retraçant la vie et la passion du Christ.

Adam endormi, Dieu donne naissance à Eve.

Cloître d'Elne.Quo vadis.
Cloître d'Elne.Quo vadis.

Il s’agit peut – être d’une illustration du Quo Vadis . Mais ici une seule image raconte une histoire qui se déroule en deux temps. Pierre fuyant les persécutions ordonnées par Néron rencontre le Christ et lui demande Quo Vadis, Domine ? (Où vas-tu, maître ?). Jésus lui répond qu’il part à Rome pour être crucificié de nouveau puisque Pierre a abandonné ses fidèles au moment du danger… et il disparait en laissant dans le pavement l’empreinte de ses pieds. Pierre comprend le reproche, et honteux de sa faiblesse, il retourne à Rome. Dans un deuxième temps, Pierre emmené par des soldats est bénit par le Christ avant son martyr.

Cloître d'Elne. Descente de croix
Cloître d'Elne. Descente de croix

On peut aussi admirer une descente de croix romane, la scène traduit de manière singulière la rencontre de deux moments, la simultanéité de deux sentiments : le témoignage d’un moment fondateur qui se conjugue à la conscience aiguë de la fragilité de vie.

Je ne peux m’empêcher de me demander quelle est la pertinence de mon regard, je pense qu’il est aussi acéré qu’une boule de flipper : Que comprendre des hommes et des femmes qui ont regardé les mêmes images que nous?  Et en même temps des images différentes, car il nous manque la couleur et que quelques siècles nous séparent et enfin que nous sommes en train de vivre l’une des plus grandes révolutions depuis l’invention de imprimerie, révolutions que n’ont pas traversées les artisans des édifices romans.

Michel Pastoureau explique qu’à l’époque romane la vérité se situe toujours hors de la réalité, à un niveau qui lui est supérieur (Figures romanes), avec une invitation de cette nature, je me dit alors qu’une poule du XXI siècle peut aussi voyager dans le temps.