Jan Steen.


Jan Steen, Le monde à l’envers, 1663. Toile, 105 x 145.

Kunsthistorisches  Muséum de Vienne.

Je cherchais une toile pour clore la semaine toute en douceur, grand mal m’a pris : ici, moi qui ne suis ni critique, ni propriétaire de collection, je l’écris comme je le pense : c’est quoi ce dawa ? Je ne veux pas en faire partie. Je cherchais une auberge calme et accueillante, et la sensation que cette joyeuse troupe me procure ne me dit rien qui vaille. Il y a un proverbe hollandais qui proclame « dans la prospérité soit prévoyant ». Visiblement, la mère de famille endormie à sa table n’a pas pris soin de méditer la suite « prends garde au fouet ». Pas un seul endroit pour poser ses fesses, peut – être faudrait- il pousser la belle farouche tenant pichet dans une main et offrant vin dans l’autre. Je mangerais bien ce qui semble être un gigot confit, mais la nappe est prise d’assaut par un cabot qui bouffe à pleine gueule la plus fine partie de l’ovidé ; et je dois supporter le jeu de castagnettes – cuillers improvisé par le joufflu marmot… Il faut décamper et laisser le vin du tonneau couler à flots au pied du spectateur pour que le monde soit à l’envers..

Ce sont les détails qui rendent ce tableau captivant, comme si chaque action (dé)peinte, quel que soit l’endroit où nous plaçons notre regard, devenait signifiante. Les adultes sont intempérants, les enfants déraisonnables, et l’attention apportée au détail fait l’éloge du matériel : je ne vois pas le tableau, je suis dans la pièce et où je veux en prime. Vices ou vertus, j’éprouve une jouissance devant l’existence du monde, il y a 350 ans à Leyde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s