Dès le début, ça a commencé par une histoire de qui mange qui, avant de se métamorphoser en qui mange quoi : tout en haut dans le ciel des Grecs, se trouvent les dieux Titans qu’on nomme les Ouranides, les enfants d’Ouranos. Le chef de la troupe est le plus jeune, le plus rusé mais aussi le plus cruel : Cronos, le fils qui castre son père. les Titans et les Titanes, les frères et les sœurs s’unissent , Cronos et Rhéa s’accouplent et donnent  naissance à de nombreux enfants. Cronos empli de méfiance à l’égard de ses enfants, car il sait que son règne est temporaire, prend ses précautions : dès que Rhéa enfante, il s’empare du nouveau-né, il l’avale, le dévore. Les enfants sont engloutis, selon l’expression de J.P. Vernant dans la « bedaine paternelle »….

P. P. Rubens, Saturne dévorant l'un de ses fils. 1637, Musée du Prado.